Quelles sont les applications décentralisées (DApps) les plus utilisées ?

Sommaire

Avec la montée en puissance d’Ethereum et d’autres blockchains permettant l’utilisation de contrats intelligents, les applications décentralisées (“Decentralized Applications” en anglais, abrégé en DApps) sont devenues une partie intégrante de l’écosystème cryptographique. Quel que soit le domaine, les DApps sont partout : finance, sécurité, jeux vidéo et bien plus encore. Voyons ensemble quelles sont les DApps les plus utilisées.

Que sont les applications décentralisées ?

Tout d’abord, il semble important de se rappeler ce qu’est une application décentralisée. Les applications décentralisées sont des services exécutés sur une blockchain, comme un site web, un service financier, un jeu vidéo, une place de marché, etc. Contrairement à leurs homologues centralisées, les applications décentralisées ne dépendent pas d’un serveur unique, mais d’un réseau de machines. Cela les rend résistantes et insensibles à de nombreuses attaques, telles que les attaques par déni de service (DoS). Point important : cela leur permet également de résister à toute forme de censure .

Prenons un exemple. Si vous créez un site web classique, celui-ci est hébergé sur un seul serveur. Si le serveur avait un problème, le site en question ne serait plus accessible. Dans le cas d’une application décentralisée, même si une machine tombait en panne, l’exécution de l’application serait maintenue, car elle est répartie sur toutes les machines du réseau.

Pour établir une classification des applications décentralisées, plusieurs éléments doivent être pris en compte . Celles-ci peuvent être classées en fonction du nombre d’utilisateurs actifs pendant une période donnée ou même en fonction du volume hebdomadaire ou mensuel.

Classement des applications décentralisées (DApps) sur Ethereum

Ethereum est actuellement la blockchain avec les applications décentralisées les plus complexes et les plus abouties. A l’heure où nous écrivons ces lignes, il ne compte pas moins de 6 700 applications décentralisées , qui rassemblent chaque jour plus de 23 000 utilisateurs sur la plateforme .

Dans le cadre de ce classement, nous nous référons à celui proposé par le site StateOfTheDApps . Ce classement est basé sur différentes métriques, telles que le nombre d’utilisateurs actifs, le volume de transactions et les activités de développement.

1. MakerDAO

Le projet MakerDAO est en tête des DApps sur Ethereum avec 34 976 ETH (soit environ 5 111 437 $) échangés au cours des 7 derniers jours et une moyenne de 1400 utilisateurs quotidiens.

MakerDAO est une plateforme autonome et décentralisée qui fonctionne sur Ethereum grâce à des contrats intelligents. Fer de lance de l’écosystème DeFi, MakerDAO permet de contracter des prêts Stablecoin- DAI en échange du scellement d’Ethers. Plus de 330 millions de dollars américains sont actuellement déposés dans le protocole MakerDAO .

2. Chainlink

Chainlink arrive en deuxième position avec une moyenne de 600 utilisateurs quotidiens. Cette application offre un service d’oracle décentralisé qui peut être utilisé par d’autres contrats intelligents. Les oracles sont des programmes permettant d’obtenir des informations en dehors de la blockchain Ethereum (ce que l’on appelle le “off-chain”).

3. My Crypto Heroes

Pour la troisième place de ce classement, nous trouvons My Crypto Heroes . Cette application compte en moyenne 3000 utilisateurs quotidiens au cours des 7 derniers jours, avec un volume de cent ETH.

My Crypto Heroes est un jeu de rôle japonais qui fonctionne sur la blockchain Ethereum. Vous incarnez des héros auxquels sont attribuées des quêtes qui vous permettent de récupérer des objets rares, nécessaires pour rendre votre personnage plus fort face aux autres joueurs. Chaque héros est représenté sur la blockchain par un jeton ERC-721 non fongible.

4. KyberNetwork

KyberNetwork arrive ensuite en quatrième position, avec une moyenne de 300 utilisateurs quotidiens et près de 11 766 ETH (soit environ 1 715 183 $) échangés au cours des sept derniers jours.

KyberNetwork est un protocole basé sur la blockchain Ethereum pour l’échange ou la conversion décentralisée de jetons ERC-20, notamment via l’interface web KyberSwap .

En outre, d’autres DApps rendent l’ensemble de l’écosystème Ethereum attractif. Parmi eux, nous pouvons citer :

  • Compound Finance , la plateforme qui permet d’emprunter et de stocker des crypto-monnaies de manière décentralisée , qui gère actuellement 90 millions de dollars .
  • UniSwap , une plateforme d’échange automatisée et décentralisée.
  • Synthetix , une plateforme qui propose des actifs tels que l’or ou les monnaies fiduciaires sur Ethereum.

Classement des DApps sur EOS

EOS occupe la deuxième place du classement des blockchains à contrat intelligent. Il compte la modeste somme de 316 DApps . Il n’a rien à envier à Ethereum en termes de fréquentation et accueille 21.000 utilisateurs par jour .

Sur cette blockchain, ce sont les jeux qui dominent. Le top 5 des apps décentralisées, toujours selon le classement StateOfTheDApps , sont des jeux . Parmi eux, on trouve :

  • CryptoLegends, un jeu de cartes avec 470 utilisateurs quotidiens, qui a généré un volume de 2 048 EOS (5 280 $) au cours des 7 derniers jours.
  • EOS Dynasty, un jeu d’économie/stratégie multijoueur avec 135 utilisateurs quotidiens, avec un volume de 8.073 EOS ( 20.811 $ ) au cours des 7 derniers jours.
  • Dice, une plateforme de jeux de hasard en pleine croissance, avec 470 joueurs quotidiens et un volume de près d’un million de dollars US au cours de la dernière semaine.

Classement des DApps sur Tron

La plateforme Tron, souvent qualifiée de “tueur d’Ethereum”, se bat pour se faire une place dans l’écosystème des DApps. Bien qu’il y en ait quelques-unes qui travaillent sur la blockchain Tron, très peu parviennent à attirer suffisamment d’utilisateurs.

Seules quelques plateformes de jeux en ligne parviennent à tirer leur épingle du jeu, comme 888Tron , qui a généré un volume de 2,8 millions de dollars US la semaine dernière. C’est aussi celui de WINk avec un volume de 15 millions de dollars .

La bourse décentralisée PoloniDEX (anciennement TRXMarket jusqu’à son rachat par Poloniex ) n’a elle aussi qu’un maigre compte avec 230 utilisateurs quotidiens ainsi qu’un volume extrêmement faible.

Les applications décentralisées n’ont cessé de se développer depuis la création d’Ethereum et des smart contracts. Cette évolution devrait se poursuivre dans les années à venir, notamment après la mise à jour d’Ethereum 1.0 à Ethereum 2.0, qui vise à résoudre les problèmes d’évolutivité. Sur Ethereum, les applications financières décentralisées accumulent actuellement 600 millions de dollars d’actifs sous gestion, une somme qui devrait également augmenter, pour le plus grand plaisir des gestionnaires de DApps. Et vous, quelles sont les DApps que vous utilisez le plus souvent ?

Share on telegram
Telegram
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp

Laissez un commentaire